Je vous invite chez Facebook & Instagram…

A travers cet article je vous fais découvrir les locaux de Facebook et l’événement #fieredemoncorps !

Le 15 février avait lieu à Paris, dans les locaux de Facebook un événement sur le thème du Body Positive organisé par ELLE et Instagram.
Et devinez qui s’est incrusté pour prendre quelques photos et vous raconter ça ?! (c’est qui ? c’est qui ? c’est Neko-Line – c’est qui ? c’est qui ? C’est Neko-Line ! … bon ok j’arrête) ^^

Tout a commencé à 18h, alors que j’arrive à l’adresse indiquée sur l’invitation dans le 2e arrondissement. A première vue ? de vrai locaux d’une grosse boite parisienne, avec un super grand hall qui en met plein la vue dans un style épuré donc qui lui donne l’air encore plus grand.

Après un peu d’attente nous montons direction l’étage Facebook afin de rejoindre la salle. là le paysage commence à avoir davantage l’allure à laquelle je m’attendais pour une boite comme Facebook. J’observe les gens autour de moi, les salariés, ils ont l’air plutôt normal en fait.
Oui parce que je vous avoue que j’avais en tête une idée des salariés plutôt jeunes, avec des styles peut-être plus originaux que d’habitude parce que oui chez Facebook on est open etc. Mais ça c’était MA vision des choses…
en réalité ce sont des salariés parisiens rien de plus normaux, de tous les âges et dans un style assez classique. Mais les locaux semblent agréables !

Lorsque la conférence commence la rédac’ chef du magazine ELLE ainsi que la Directrice Communication Instagram (et oui ça c’est du job dans la com’ ^^) prennent la parole pour présenter cet événement intitulé #fieredemoncorps.
Un événement qui se veut très body positive avec 4 invités particulièrement influentes sur instagram : @Gaelleprudencio, @jmginet, @thefightingkit et @douzefevrier.

C’est Gaëlle qui a ouvert la séance en prenant la parole pour raconter son parcours pour accepter son corps malgré la grossophobie. Pour moi qui est un cheminement très similaire, bien que je ne m’accepte pas tout à fait, elle trouve vraiment les mots exacts pour décrire les problèmes que rencontrent les gros dans la société.
Notamment le paradoxe entre devoir s’accepter et se plaire à soi-même alors que l’offre en terme de taille de vêtements ne permet pas de s’habiller comme on le souhaite.
Comment se plaire et sortir dans la rue avec assurance alors que nous ne pouvons porter des tenues qui nous donne cette assurance et qui nous permettent d’aimer notre reflet dans le miroir ?! J’ai été très contente de pouvoir l’entendre et de pouvoir la rencontrer durant la soirée car c’est justement une blogueuse que je suis depuis un moment.

Les 2 influenceuses suivantes, Charlotte et julie, prennent la parole ensemble car elles ont un point commun : elles ont du affronter l’épreuve du cancer. Et c’est dans cette épreuve qu’elles ont eu une idée et ont décidé d’entreprendre. Charlotte a créé une boxe beauté et bien-être à destination des femmes qui luttent contre la maladie.
Quant à Julie, elle a été très marquée par la perte de ses cheveux durant la chimio et a donc créé un système comprenant un foulard noué sur la tête et une frange qui y est rattachée.
Deux femmes très inspirantes car elles ont su trouver du positif dans ce grand malheur qui les a frappé et ont trouvé la force pour avancer !

La dernière à prendre la parole est la deuxième Julie de la soirée alias Douzefevrier. J’avais entendu parlé d’elle via des amies qui suivaient son profil instagram. Mais l’entendre raconter son parcours, celui d’une adolescente dont le costume prend feu un jour de carnaval au lycée.
Le parcours d’une grande brulée qui a dû se battre, tellement se battre qu’elle a souvent trompé les diagnostics des médecins, tellement se battre qu’elle a su affronter ses propres démons, tellement se battre qu’elle a réussi à impressionner et à fédérer une communauté d’actuellement 174K followers… Bref la définition d’une putain de battante !

Je ne dis pas qu’après ces 4 témoignages je suis repartie totalement changée, je ne dis pas que d’un coup j’ai réussi à m’accepter mais franchement cela fait un bien fou d’entendre ces 4 femmes qui vous expliquent que malgré leur poids, leur maladie ou leurs cicatrices, on peut arriver à se sentir mieux un jour, on peut avancer , on peut être fier de soi et qu’on a le droit de s’aimer.

Bon je ne vous cache pas que j’ai été surprise dès l’annonce de cette soirée qu’ ELLE soit à l’origine d’un tel événement. Parce que si dans les paroles on sent qu’en effet des magazines ou des marques souhaitent avancer dans la direction Body Positive, dans les actes on ne s’en rend pas encore trop compte.
Je lis peu les magazines mais je n’ai jamais eu le sentiment que ELLE mettait davantage en avant la différence et la pluralité des physiques. J’ai même souvent eu le sentiment inverse, que ce magazine est le reflet exact d’un milieu fashion fermé d’esprit et discriminant envers la différence en règle générale et surtout envers les physiques. C’est d’ailleurs durant son intervention que Gaëlle s’est adressée à la rédac’ chef en lui demandant de faire un effort dans le sens du body positive. Autant vous dire que j’ai hoché la tête !
J’ai eu l’occasion d’en discuter avec une influenceuse qui accompagnait une des intervenantes et que je follow également. Elle était d’accord avec mon propos et pensait qu’il s’agissait sans doute d’un « test » pour savoir si cela peut fonctionner et voir l’impact que cela peut avoir. Mais peu importe l’intention, du moment qu’on en parle pour que les choses puissent avancer !
Et je suis d’accord, après tout ok ELLE n’est pas exemplaire sur le sujet mais on ne va pas se plaindre si la rédaction essaye de changer, même si c’est par effet de « mode » 😉

Après la conférence est venue l’heure… de boire une coupette et d’écouter un petit concert sympatoche de Part-Time Friends… et ce fut également l’heure de grignoter !
Moment que j’ai choisi pour aller importuner Gaëlle et son amie Rachel, que j’adore suivre sur Instagram, pour leur dire quelques mots et prendre une photo !
(bon je poste la photo dans une démarche d’acceptation de moi-même mais sachez que je ne la valide ABSOLUMENT pas ahahah !)

20180215_201448

20180215_192819

Il est tant de terminer cet article. Ce qu’il faut en retenir c’est que déjà j’ai été ravie de participer à cette soirée et surtout de pouvoir rencontrer des personnes très intéressantes en chair et en os (sans jeu de mots hihi). et pour bien achever ce post je vais citer Michael Mora, psychologue spécialiste des réseaux sociaux : « Cette éducation à la différence c’est quelque chose d’essentiel qui est un très long combat et les réseaux sociaux se devraient de soutenir ce combat et d’aller dans ce sens-là. » et j’ajoute que les média devraient également s’y mettre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s