Les aventures de Neko-Line…

Ou comment se retrouver à la case départ en cette rentrée 2018 !

himalaya

Ahhh mes p’tits moelleux…. Ça faisait un moment que je n’avais pas couché les mots sur mon clavier pour partager un bout de ma vie, de mon expérience ou de mon vécu avec vous… Et bien cela n’a que trop duré… I’m back baby !

Le titre vend un peu (trop?) du rêve, « les aventure de Neko-Line » et pourtant non, je n’ai pas fait une traversée du désert à dos de chameau, je n’ai pas escaladé un des plus hauts sommets du monde, je n’ai rien fait d’aussi incroyable, à vrai dire je n’ai même pas voyagé du tout ( Angoulême ça compte ?! ^^).

les aventures de vivi hawaii

Montage réalisé en BTS par mes potes intitulé « les aventures de Vivi » (un de mes surnoms)… je vous laisse admirer !

Mais pourtant ces derniers temps ma vie a été mouvementée et cet article est un peu un bilan de ce qui s’est passé, d’où j’en suis aujourd’hui et de ce que je ferai… à bah non ça je ne sais pas ahah ! C’est vrai que c’est un article que j’écris un peu pour moi, j’ai envie de raconter, de parler, d’écrire, de partager. Mais c’est aussi un article que j’écris pour vous qui avez peut-être suivi mes péripéties et vous posez-vous peut-être des questions. Et enfin, c’est un article que j’écris comme réponse à mon article  » Je change de vie pro…encore ! » .

Il y a environ 5 mois, je vous annonçais me lancer dans une nouvelle (tien justement encore ce mot ^^) « aventure » professionnelle… Je quittais le monde de l’entrepreneuriat et mon statut de freelance, pour devenir Chef de projet Communication pour une enseigne de burgers. Le 02 mai j’ai donc signé un CDI, avec une période d’essai de 4 mois. J’étais gonflée à bloc, j’avais enfin un poste qui me correspondait à 100%, dans la com. Les missions, le domaine, la grande autonomie, j’étais seule à travailler sur la com et à tout mettre en place, une cible jeune etc… tout me plaisait beaucoup !

Mais bon voilà la com’ c’est toujours un peu galère sinon c’est pas drôle, quand c’est pas le boulot qui ne va pas c’est l’employeur… Alors non, je n’ai pas eu de problèmes relationnels avec mon employeur, durant la majeure partie du temps en tout cas mais très vite j’ai senti que quelque chose clochait.

Bon c’est vrai que j‘aurais dû avoir la puce à l’oreille quand au moment de signer le contrat le boss m’a proposé de me déclarer seulement à mi-temps mais de travailler comme convenu à plein temps, en me payant le reste au black… j’ai refusé, j’ai gardé en tête qu’il fallait me méfier mais sans plus.

original_3300_athomes_photo_4

Il se trouve que 2 mois avant mon arrivée, une autre jeune femme a été embauchée avec les mêmes conditions CDI+4 mois de période d’essai. Elle travaillait aussi en com mais sur un autre projet du même boss. Nous avons vraiment sympathisé et donc nous avons échangé sur nos impressions et plus les semaines passaient, plus nous commencions à avoir l’impression que nos CDI étaient des « fake ». L’impression que nous ne serions là que pour 4 mois et 4 mois seulement. Tout dans l’attitude du boss tendait à nous faire penser cela : il ne se projetait jamais très loin, quand on lui parlait d’attendre telle période plus propice pour telle action il refusait et demandait à ce que ce soit fait tout de suite, quand ma collègue a commencé à entamer son dernier mois de période d’essai il a commencé à être de plus en plus désagréable avec elle et à la presser de terminer toutes ses tâches etc… Jusqu’au jour où nous avons découvert dans un dossier l’ensemble des CDI précédents qui se chevauchaient environ tous les 4 mois… C’était donc bien cela…

Ce jour-là ma collègue s’est d’ailleurs fait virer sous prétexte qu’elle n’apportait pas une « valeur ajoutée » à l’entreprise… Il n’a même pas respecté le préavis d’1 mois obligatoire à partir du moment où un salarié a passé 3 mois dans l’entreprise… Elle a même eu le droit à des insultes, bref la totale.

Cela a donc renforcé mes soupçons évidemment mais j’avais toujours au fond de moi une lueur folle d’espoir, peut-être allait-il changer d’avis car j’avais vraiment beaucoup bossé jusqu’à présent pour faire mes preuves et il se montrait très satisfait de mon travail, on avait même déjà des résultats. Mais est arrivé le 3e mois, et comme par hasard il a commencé à trouver des excuses bidons pour critiquer mon travail. Il est devenu moins sympathique, revenait sur des choses dont nous avions parlé lors de mon embauche, il m’a installé à l’écart du bureau que nous partagions tous, pour me mettre dans un placard/salle de pause/bureau. J’ai appris de mon côté qu’aucun membre du personnel des 2 restau n’était déclaré à 100% et que même la plupart n’étaient pas déclarés du tout… Un serveur m’a même dit que le boss ne me garderait pas car je n’avais pas accepté de travailler au noir… Bref j’ai compris à ce moment que rien ne servirait de lutter, il avait pris sa décision…

Le 1er août, soit le dernier jour de la date limite pour me donner mon mois de préavis, il m’a annoncé qu’il ne voulait pas poursuivre, je lui ai dit que pour arrêter de me faire perdre mon temps je souhaitais partir immédiatement, 1h plus tard je quittais définitivement cette entreprise.

fuck-lollipop

Voilà les p’tits loups… Comment ma nouvelle aventure pro a très vite tourné court. Je me sentais soulagée car j’avais l’impression d’avoir été prise au piège tout ce 3ème mois et j’ai pu profiter de ma famille au mois d’août en partant à Angougou city. Mais j’avais aussi perdu un CDI, alors que je pensais m’engager sur du long terme et trouver enfin de la stabilité… Et ben non !

Depuis, moi qui ai toujours un plan pour la suite même quand les choses ne prennent pas la tournure attendue, je suis un peu perdue sur ce que je dois/ce que je veux faire. 1 mois après avoir commencé ce fake CDI (et ne le sachant pas encore) j’ai pris la décision de me radier du statut d’auto-entrepreneur. Aujourd’hui je ne peux donc plus facturer et je suis censée attendre 2 ans avant de pouvoir retrouver ce statut si je le souhaite. J’ai depuis la rentrée reçu beaucoup de propositions en freelance mais du coup je ne peux plus y répondre favorablement. D’un autre côté, je pense aussi à quitter la région parisienne avec mon Dragon, peut-être en début d’année, du coup j’ai peur de m’engager sur un CDD de longue durée (6 mois et +) car je n’ai pas envie d’être bloquée et trouver un CDI (plus facile à quitter au final ) dans la com reste compliqué. BREF je suis temporairement dans une impasse quoi les poto…

Très franchement si vous avez déjà vécu cela, j’attends vos réactions en commentaire, cela me fera plus que plaisir !

boybandit

Sinooooon il y au moins un projet qui avance c’est celui du rappeur que je manage, BoyBandit qui sort son 2eme Ep BENTO le 23 octobre !!!! Du coup on enchaîne les tournages de clips et je relance la machine des communiqués de presse, des emails etc… On espère qu’un maximum de gens pourra écouter et surtout apprécier ce projet musical et évidemment que BoyBandit puisse le jouer sur scène et être médiatisé autant que possible. Alors rendez-vous le 23 octobre 😉

D’ailleurs le weekend dernier nous avons tourné un des clips de BENTO, et franchement cela promet un clip vraiment différent et d’un niveau jamais atteint pour nous auparavant (enfin normalement hihi). Nous avons travaillé avec la team Treizième Round et nous avons dégoté des lieux originaux dont un lieu abandonné incroyable et avec des murs recouverts de graff dont certains particulièrement beaux. Tellement pressée de voir le résultat final !

squat nanterre

Voilà où me mènent actuellement mes aventures, bon je vous l’accorde c’est pas fifou mais j’avais envie d’éclaircir les choses et de répondre aux questions de certain(e)s, qui avaient suivi mes « stories Insta » au moment où tout cela se passait mais que je ne pouvais pas trop en parler.

J’ai un peu une baisse de motivation générale mais j’ai bien envie d’avancer quand même et de me remettre à écrire plus souvent ici. D’ailleurs j‘ai pour projet d’écrire un article sur le manque d’argent et ses conséquences. On pourrait même parler de la « pauvreté de la classe moyenne », des gens « normaux » qui ont un toit mais qui ont beaucoup de mal à finir le mois, ne peuvent pas partir en vacances, avoir des loisirs et la façon dont cela peut isoler etc… Je parlerai notamment de ma propre expérience car j’ai connu cela dans certaines périodes et j’ai envie de le partager avec vous qui l’avez peut-être vécu ou qui le vivez actuellement, mais aussi avec ceux qui n’ont pas connu cette situation mais qui ont envie de comprendre, d’en savoir davantage et qui touche peut-être un proche etc… Alors ça ne sera pas l’article le plus drôle mais c’est un sujet dont personne ne parle vraiment et pourtant je vois autour de moi de plus en plus de gens dans ce cas. Un peu de réalité ne fait pas de mal sur internet de temps en temps ^^

Et comme je le dis souvent : soyez curieux mes p’tits moelleux !

En tout cas je suis ravie de vous retrouver ici, encore une fois vos réactions, vos remarques, vos questions, sont les bienvenues, alors je compte sur vous ! Partagez aussi cet article sur les réseaux s’il vous a plu 😉

A très vite :-*

manga au revoir

Certaines photos utilisées proviennent de Google.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s