Looking for freedom

Ou comment (ne pas) croire au mythe de la vie d’après…

Je n’ai pas écrit d’article depuis des lustres et je n’avais pas vraiment prévu de le faire. Pas que l’envie m’en manque mais plutôt ce sentiment que plus on attend pour faire un truc, plus c’est compliqué de revenir… Vous avez déjà ressenti ça ?

Bref, vous devez vous demander quel sujet m’a poussé à tout d’un coup sans prévenir à reprendre l’écriture d’un article ? Qu’est ce qui a bien pu être assez « motivant » pour me faire passer au delà de ce sentiment de  » a quoi bon maintenant » ? Ou peut-être (et c’est le plus probable) que vous ne vous demandez rien parce que vous n’attendez pas, suspendu à votre écran, depuis des mois que Neko-Line se décide à pondre à nouveau un article que 5 personnes liront (peut-être pas jusqu’au bout d’ailleurs) simplement parce qu’elles me connaissent et veulent me faire plaisir (merci à ces personnes au passage 😉 ).

Et bien le sujet qui me conduit ici, c’est la vie. Vous savez la vie qu’on ne mène plus depuis bientôt un an. La vie, cette chose que l’on chérit tant, que l’on cherche à protéger à tout prix, au point d’avoir peur de vraiment la vivre justement. Ce soir, j’ai le moral qui flanche. j’ai passé la journée seule, pourtant j’aime être seule. Ma dernière mission d’intérim s’est terminée fin novembre. Un autre emploi m’attend bientôt, si tout se passe comme prévu. Aujourd’hui je suis allée marcher dans la campagne, dans la nature qui se trouve au bout de ma rue. Je suis si reconnaissante que cette nature se trouve à quelques pas de chez moi. Puis je suis rentrée chez moi. Je me suis demandée ce que je pourrais faire. Mais ce qui m’a sauté aux yeux c’est tout ce que je n’ai plus le droit de faire. Je ne peux plus aller diner chez mes proches, je ne peux plus aller manger un morceau au resto, je ne peux plus aller boire un café l’après-midi ou une bière avec un(e) ami(e) en début de soirée. Je ne peux plus aller voir un film au ciné ou aller nager à la piscine. Je ne peux plus penser à mon voyage au Japon, annulé déjà 2 fois. Je ne peux plus organiser une soirée d’anniversaire avec tous mes potes. Ah si, je peux aller faire des courses, mais manque de bol, ce mois-ci entre le retour au chômage et les cadeaux de Noël ben j’ai plus de thunes les gars !

Mais tout ça, ça n’est pas propre à mon cas en particulier, il y a ceux qui vont travailler mais quelle vie les attend en sortant du boulot ? Il y a ceux qui font des études, qui vont encore sur les bancs de l’école, mais quelle soirée les attend après avoir cogité toute la journée ?

Dans ma vie, en général lorsque je ne suis pas satisfaite d’une situation, je fais en sorte de l’améliorer, de changer ce qui ne va pas. Si j’ai été malheureuse dans un job, je termine mon travail et je pars. Si je suis malheureuse dans une ville, je la quitte. Si je manque vraiment d’argent j’essaye de trouver une solution pour en gagner plus. Même si parfois le changement me fait peur, je finis toujours par sauter le pas, je ne veux pas voir ma vie défiler sans avoir tout essayé pour être heureuse.

Mais aujourd’hui je fais comment ? Depuis l’apparition de ce fucking virus, on nous retire tout. On nous éloigne, on nous confine, on nous enferme chez nous le soir ou dès que nous ne sommes plus au travail, sur notre temps libre quoi…  » Temps Libre » une expression qui prend tout son sens non ?! Libre… Qu’est ce que cela veut encore dire maintenant ? Je ne suis même plus libre de pouvoir occuper mon temps comme je le veux, de prendre des risques ou non, de tout quitter ou non, de voyager, de changer d’air, de parcourir le monde ou de découvrir celui qui m’entoure…

Connaissez-vous la chanson FREEEDOM d’Anthony Hamilton & Elayna Boynton (Django) ? J’ai cette chanson dans la tête, qui ne veut pas partir et dont le refrain dit  » I am looking for freedom  » (je recherche la liberté). Elle me fait aussi penser à la fin du discours de Martin Luther King que j’aime tout particulièrement  » Let freedom ring ! » que l’on peut traduire par  » faites sonner les cloches de la liberté ». Et bien oui aujourd’hui je recherche la liberté. Celle que la France se targue de mettre au menu depuis des siècles, cette Liberté que les français se vantent souvent de savoir mieux cuisiner que n’importe qui. Ce mot qui est d’ailleurs inscrit dans notre devise. Mais elle est passée ou ? Parce que j’ai beau la chercher dans ma vie, regarder dans les média, tenter de la trouver dans la rue, questionner les institutions qui se devraient de la défendre, interroger les citoyens de mon pays, je ne la trouve pas. D’Etat d’urgence en Etat d’urgence on nous enlève petit à petit nos droits, nos libertés, notre vie. Pourtant je commence à être vraiment affamée de cette Liberté que l’on cache sous une cloche en verre et je sens bien que je ne suis pas la seule.

Pourtant c’est vrai, le covid est dangereux et peut tuer, le terrorisme aussi, les drogues etc… mais la solitude, la pollution aussi, la précarité aussi, la haine, le racisme et la xénophobie ont fait bon nombre de victimes également ; mais le gouvernement a-t-il bougé le petit doigt lorsque que nous avons dépassé (en France) les 5 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ? Le gouvernement est-il monté au créneau en nous empêchant catégoriquement de sortir de chez nous et de circuler quand la qualité de l’air s’est dégradée considérablement ?

Je ne cherche absolument pas à minimiser le Covid. Il me fait peur aussi, j’ai peur de l’attraper et de développer une forme grave. j’ai peur de l’attraper et de le refiler à mes proches les plus fragiles. Je ne fais plus la bise, je mets du gel tout le temps (pas dans les cheveux ça marche pas hein), je porte le masque bien sur. Mais ne voit-on pas après 2 confinements ( et sans doute bientôt 3) que cela n’empêche pas des mutations, cela n’évite pas qu’il se propage au moindre déconfinement. Combien de temps va-t-on protéger notre vie de la mort en ne vivant plus ?!

J’entends souvent parler de la vie d’après, une sorte de mantra que certains se répètent pour tenir le coup peut-être. Mais ça veut dire quoi la vie d’après ? C’est après quoi ? Ca commence quand la vie d’après ? Et si c’était maintenant la vie d’après ou tout le monde il est meilleur et il se bat pour changer les choses ? Parce que des combats à mener y’en a un paquet d’autres que le covid et ils nous attendent toujours… Mais c’est peut-être ça le truc finalement… Tant qu’on est là, on n’est pas ailleurs. Mais méfiez-vous là-haut, parce que tout ça, ça nous laisse beaucoup de temps pour réfléchir. Tant qu’on bouge pas on cogite.

My Japanese Dream

…Ou comment un rêve tourne au cauchemar !

Comme vous le savez si vous me connaissez, même un minimum, ou si vous êtes abonnés à mon compte insta ou ma page Neko-Line sur Facebook, J’ai un rêve depuis mes 15 ans : Partir au Japon ! Et pour mes 30 ans, je me fais (enfin) le plus beau cadeau en décidant de partir durant 18 jours au pays du soleil levant. Du 26 mars au 14 avril 2020.

Nous sommes le 02 mars, alors que je devrais être dans la dernière ligne droite de la préparation de mon voyage, mon rêve, après une attente donc de 15 ans, je me retrouve à écrire cet article pour me confier sur ma tristesse et mon angoisse. Comme vous le savez, depuis ce début d’année 2020, une épidémie arrivée par la Chine et qui contamine maintenant le monde entier, frappe également le Japon et la France. Je vais donc vous expliquer comment cela a déjà impacté mon voyage et en quoi cela l’impactera sans doute encore ainsi que les raisons de mes craintes.

Des soucis avant même de partir…

Lire la suite

Les bonnes adresses de Neko-line à Orléans !

Ou comment passer un weekend gourmand dans la jolie ville d’Orléans…

Ravie de vous retrouver pour partager avec vous mes expériences culinaires orléanaises !

J’avais envie de refaire un article dans ce style, comme je l’ai déjà fait pour un weekend à Paris. Vous pouvez déjà trouver sur mon insta la plupart de mes excursions culinaires dans différents coins de France. Mais un article permet de centraliser un peu plus les infos. Comme ça, si vous vivez vers Orléans ou si vous prévoyez d’y faire un tour prochainement, vous trouverez ici de quoi vous régaler durant votre séjour !  (oui c’est un peu le principe d’un guide et non ça n’est pas moi qui ai inventé le concept, je sais…^^)

Une fois n’est pas coutume, j’étais avec mon groupe d’amie surnommé Les Couilles ! enfin du moins 4 couilles sur 5. Et comme vous l’avez sans doute compris, on kiffe un peu beaucoup…la bouffe ! hihi. Donc c’est vrai que lorsque l’on se retrouve on aime bien manger un peu tout le temps et plutôt des trucs bons tant qu’à faire ! Parfois (à chaque fois) ce sujet vient même sur la table avant le début du weekend. c’est aussi un élément qui peut conditionner notre planning du weekend. Par exemple, si l’on prévoit de faire un brunch. Il faut du temps et parfois il faut réserver etc… Breeef, vous l’aurez compris nous sommes (un peu ?) des ventres sur pattes.

Donc déjà pour Orléans on avait bien envie de se faire un petit brunch. On a calé ça le dimanche mais non sans mal, parce que de mémoire il n’y en a pas tant que ça et puis on s’y est pris un peu tard pour la réservation. Mais avant cela, dès le samedi, notre hôte Alicouille, avait prévu une petite escale à une adresse plutôt sucrée.

Lire la suite

I’m back !

Ou comment j’ai décidé de reprendre l’écriture sur mon blog après de nombreux mois sans un seul article…

Neuanfang - Konzept

J’ai écrit mon dernier article le 12 octobre 2018… mon dieu ça me parait être il y a un siècle. Rien qu’en repensant à tout ce qui a pu se passer depuis, j’en ai le tournis !

Pour rappel, le 12 octobre 2018, je vivais en région parisienne depuis 6 ans. Je partageais  le même appartement depuis 2015 avec mon copain et j’avais mis fin à la période d’essai de mon premier CDI en communication, après être tombée sur un escroc. J’étais donc au chômage depuis plusieurs semaines.

Aujourd’hui, je vis en Charente et ce depuis le 03 décembre 2018, soit bientôt 6 mois. Je vis chez ma maman et mon beau-père pour le moment mais ça devrait vite évoluer. Oui, parce que j’ai signé un CDI en tant que Chargée de Communication dans une entreprise en pleine croissance !

Mais à vrai dire je suis très bien comme ça pour le moment. Il n’y a rien de mieux que d’être entouré par la famille. Ce nouveau départ est une bonne chose même si prendre une telle décision est compliqué. Comme je le dis souvent ce sont les meilleures décisions qui sont les plus dures à prendre. Depuis que je suis partie de Paris tout ne s’est pas passé comme prévu, mais il y a eu beaucoup de bonnes choses. Il y a eu également des choses très difficiles, des changements de plans, un nouveau départ même sur certains points qui n’étaient pas prévu… C’est ainsi…

Lire la suite

Umami Matcha Café : Le royaume du matcha !

Ou comment découvrir le matcha sous toutes ses coutures…

Me connaissant ou me suivant sur Insta vous connaissez forcément

 

  mon amour du matcha ! J’en parle d’ailleurs dans mon article sur l’une de mes adresses favorites à Paris : Aki ! 

Cependant, aujourd’hui je voulais vous parler d’un autre palais où le matcha règne en maître, toujours sur Paris, un palais parfait pour vous faire découvrir des pâtisseries et boissons à la belle robe verte : Le Umami Matcha café. 

Lire la suite

Les aventures de Neko-Line…

Ou comment se retrouver à la case départ en cette rentrée 2018 !

himalaya

Ahhh mes p’tits moelleux…. Ça faisait un moment que je n’avais pas couché les mots sur mon clavier pour partager un bout de ma vie, de mon expérience ou de mon vécu avec vous… Et bien cela n’a que trop duré… I’m back baby !

Le titre vend un peu (trop?) du rêve, « les aventure de Neko-Line » et pourtant non, je n’ai pas fait une traversée du désert à dos de chameau, je n’ai pas escaladé un des plus hauts sommets du monde, je n’ai rien fait d’aussi incroyable, à vrai dire je n’ai même pas voyagé du tout ( Angoulême ça compte ?! ^^).

les aventures de vivi hawaii

Montage réalisé en BTS par mes potes intitulé « les aventures de Vivi » (un de mes surnoms)… je vous laisse admirer !

Mais pourtant ces derniers temps ma vie a été mouvementée Lire la suite

Bienvenu dans mon quotidien de Communicante ^^

Ou comment répondre à une question que l’on me pose hyper souvent :  » mais en fait ton boulot consiste en quoi ?? »…

chargée de com

Alors déjà je voudrais vous prévenir que je ne vais pas vous détailler mission par mission ce que je fais au quotidien, bonjour l’ennui sinon… Je ne parlerai également qu’en mon nom, mon quotidien n’est pas forcément celui de tous les communicants, mon ressenti n’est pas celui de tous les professionnels de ce domaine etc…

Alors aujourd’hui je suis Chargée de Communication ou Chef de projet communication. Je préfère l’appellation Chargée de Com plutôt que Chef de projet car je trouve que ce deuxième intitulé ne veut absolument rien dire et qu’il peut-être utilisé à toutes les sauces. Mais bon dans le monde du travail il est mieux vu parait-il car il implique une dimension plus « globale ».

Mais trêve de blabla sur les intitulés, je fais de la com’ quoi !

Mais voilà le truc c’est que « La Com » ça veut dire beaucoup de choses. On peut être graphiste et faire de la com, on peut-être webmaster et faire de la com, on peut-être community manager, webmarketer, chargé de com, dans l’événementiel, attaché de presse etc… Tous ces métiers font partie de ce même domaine.

En fait si on repart de la base, la Communication c’est un ensemble d’outils qui permettent de faire passer un message à destination d’une cible. Voilà voilà avec ça on est bien avancé.

C’est pour cela que les gens ont souvent du mal à cerner en quoi consiste mon métier et surtout quelles sont réellement mes missions quotidiennes. Lire la suite

Dochilak, ma dernière découverte Coréenne

ou comment tester le bento coréen !

20180627_191703

A la fin du mois de juin mon amie Delphine qui vit en Allemagne, rencontrée il y a plusieurs années maintenant alors que j’étais Agent d’Escale SNCF le temps d’un été à Cannes, était de passage à Paris. Elle a pu se libérer pour me voir et comme souvent lorsque nous nous voyons, cela se passe autour d’un repas aux consonances asiatiques.

20180627_192856

Souvenirs Japonais rapportés par Delphine ^^

Nous nous sommes souvent vus chez Aki Café ou Boulangerie, pour un goûter ou un petit-déjeuner. Mais cette fois c’est Delphine qui a choisi une adresse que je ne connaissais pas d’ailleurs et c’est tant mieux.

Il faut dire que ma pote avait bien envie de cuisine coréenne pour lutter contre sa déprime « retour en France » suite à un super voyage en Corée du sud justement et au Japon ! L’année précédente elle a réalisé un rêve que nous avons en commun : partir au Japon. Elle en a profité pour s’arrêter quelques jours en Corée du sud. Finalement même si elle a beaucoup aimé le Japon, elle a eu un véritable coup de foudre pour son voisin, le pays du matin calme.

Donc ( revenons à nos moutons ^^) nous nous sommes retrouvées à Dochilak Opéra (il y en a plusieurs). je vous conseille de faire comme nous et de réserver car même en arrivant à 19h/19h30 il y a avait du monde et le restaurant n’a cessé de se remplir au fil de la soirée.

Dès le premier coup d’oeil, j’ai déjà validé une chose : la déco ! J’ai adoré les couleurs : bleu et noir, le mobilier asiatique, la vaisselle etc…bref le décor est planté pour déguster un bon repas coréen. Lire la suite

Mon expérience : télétravail VS bureau

Ou comment j’ai testé les deux et pourquoi il y a certaines erreurs à ne pas faire !

Working at home

Si vous avez lu les articles précédents de mon blog comme  » Je change de vie pro…encore! » ou « Vis ma vie d’autoentrepreneur » vous savez donc que j’ai travaillé aussi bien à mon compte, chez moi, qu’en entreprise, dans un bureau lambda.

C’est vrai que dans la vie de tous les jours, on croise sans doute plus de gens qui travaillent en bureau même si les codes tendent à changer : télétravail (à domicile), espace de coworking, flex-office etc…

Mais en France comme pour beaucoup de choses, on a du mal avec ces changements, les patrons sont parfois frileux, les salariés ont peur de demander ou de sauter le pas.

Du coup, quand tu annonces au gens que tu travailles à ton compte et de chez toi il y a 2 types de réactions. Ceux qui te disent « ohlala la chance, j’aimerais trop ! » et ceux qui te disent « oulah moi je ne pourrais pas, je n’aimerais pas du tout ».

teletravail

Souvent les plus réticents ont peur soit de la solitude soit de manquer d’auto-discipline. et les plus convaincus voient l’intérêt de ne plus prendre les transports, d’être dans le calme et de faire un break avec le monde de l’entreprise comme on le connait.

Et dans toutes ces réactions il y a du vrai des 2 côtés !

Lire la suite

Tout sur mon amour du Japon !

…Ou comment j’ai rencontré cette culture et ce qui m’a fait craquer !

iStock-547227226_JAPON_MontFuji

Le Japon est en ce moment plutôt à la mode. Je vois beaucoup de personnes dans mon entourage qui choisissent cette destination pour leurs vacances et je ne compte plus les influenceurs(ceuses) qui ont partagé avec nous le Japon à travers leurs stories.

J’ai remarqué en discutant avec les gens que c’est soit un pays qui attire vraiment soit qui repousse totalement. C’est vrai que la culture japonaise est assez unique et particulière. Elle peut attiser la curiosité ou faire peur.

Mais en ce qui me concerne, pour découvrir comment mon amour de ce pays est né, il faut revenir bien des années en arrière : Lire la suite