My Japanese Dream

…Ou comment un rêve tourne au cauchemar !

Comme vous le savez si vous me connaissez, même un minimum, ou si vous êtes abonnés à mon compte insta ou ma page Neko-Line sur Facebook, J’ai un rêve depuis mes 15 ans : Partir au Japon ! Et pour mes 30 ans, je me fais (enfin) le plus beau cadeau en décidant de partir durant 18 jours au pays du soleil levant. Du 26 mars au 14 avril 2020.

Nous sommes le 02 mars, alors que je devrais être dans la dernière ligne droite de la préparation de mon voyage, mon rêve, après une attente donc de 15 ans, je me retrouve à écrire cet article pour me confier sur ma tristesse et mon angoisse. Comme vous le savez, depuis ce début d’année 2020, une épidémie arrivée par la Chine et qui contamine maintenant le monde entier, frappe également le Japon et la France. Je vais donc vous expliquer comment cela a déjà impacté mon voyage et en quoi cela l’impactera sans doute encore ainsi que les raisons de mes craintes.

Des soucis avant même de partir…

Alors que j’ai pris soin de réserver mes billets d’avion fin septembre 2019, je me suis retrouvée 5 mois plus tard, en ce mois de février 2020 à me remettre dans la recherches des billets au meilleur tarif. En effet, 5 mois plus tôt j’avais prévu de voyager avec Air China, la compagnie sans doute la plus compétitive, pour aller au Japon avec une escale. Les billets sans escales coûtant alors plus de 1000€ contre environ 550€ avec une escale. Sauf que là, problème : à l’aller je devais faire escale… à Pékin et au retour… à Shanghai… En temps normal, je trouverais ça plutôt cool, je ne suis jamais allée en Chine et même si je ne serai pas sortie de l’aéroport ça donne l’impression de vivre une petite aventure quoi ^^ Sauf que là, avec le coronavirus qui frappait pleinement la Chine, et presque seulement la Chine à ce moment, j’avais peur des conséquences pour mon arrivée au Japon. J’ai donc bataillé avec Govoyages pour être remboursée, malgré le fait d’avoir pris une assurance « Annulation Toutes causes », ça n’a pas été facile, de vrais escrocs ces assureurs mais bon comme on les laisse faire en toute impunité… (bref c’est un autre débat). J’ai fini par être remboursée de la quasi-totalité du montant de mes billets. Mais je me retrouvais à moins de 2 mois du départ sans billet… Horrible retour à la case départ, je voulais donc que cette situation se règle au plus vite. Deux jours après, j’ai trouvé les billets les plus « acceptables », sans escale en Chine, mais avec escale quand même car les directs étaient toujours assez chers. J’ai payé 150€ de plus pour des trajets tout de même un peu plus courts avec la compagnie… Korean Air, avec escale à… Séoul… Le lendemain même de mon achat, la Corée annonçait une explosion des cas contaminés par le Coronavirus… La poisse s’acharnait…

Mais bon je reste encore à ce jour positive à ce sujet, même si la situation peut empirer à tout moment, pour le moment le Japon n’a pas interdit l’entrée sur le territoire de l’ensemble des coréens et étrangers transitant par la Corée mais seulement des personnes qui sont allées dans les 14 jours dans une des 2 provinces réellement touchées par le virus et dont Séoul est plutôt loin.

Je vous mets des images pour vous faire rêver un peu quand même 😉

Mes craintes avec le Coronavirus, une fois arrivée au Japon…

En réalité, attraper ce virus n’est clairement pas ce que je crains le plus une fois sur place. En effet, cela fait plusieurs semaines que je le dis et visiblement mon instinct avait raison : Cela va devenir pareil en France. Et c’est déjà la cas. Je suis autant en sécurité là-bas qu’ici finalement. Par contre, ce que je crains réellement c’est de partir au Japon et qu’une fois sur place, nombre de sites culturels, touristiques, nombre de parcs permettant d’admirer les cerisiers en fleurs, nombre de restaurants et commerces soient fermés. Ce serait très dur pour moi, qui attend tellement de cette découverte du pays de mes rêves, de trouver porte close, à chaque fois que je veux visiter quelque chose, de finalement ne pas voir le vrai visage du Japon et de revenir avec une valise pleine de regrets. Ce que l’on sait pour le moment c’est que certains musées sont déjà fermés jusqu’à mi mars (je pars le 26 mars), mais cela pourra être prolongé. Les écoles sont fermées. Jusque là cela me semble gênant mais pas dramatique. Cependant depuis aujourd’hui je lis régulièrement que pour le Hanami (les festivals organisés pour admirer les sakura dans les parcs) des annulations sont prévues, interdisant les regroupements dans les parcs. Et ça c’est vraiment très embêtant, car l’on vient au Japon au printemps principalement pour voir cela. Les parcs seront-ils complètements fermés, ou la police veillera-t-elle seulement à ce que les gens ne s’attroupent pas ? d’ici 3 semaines comment les choses auront-elles évolué ? Impossible de répondre à ces questions et donc il est très difficile de faire un choix…

Autre possibilité, les choses pourraient également empirer largement en France et nous pourrions également avoir des restrictions d’entrée dans certains pays.

Hanami…

Les options qui s’offrent à moi aujourd’hui…

J’ai en gros deux options au moment où je vous parle :

  1. Annuler mon voyage mais à priori, les démarches sont lourdes et il se peut que je ne sois remboursée qu’à hauteur de 290€ ou au mieux que je récupère seulement 80% du prix de mon billet en retirant aussi les taxes d’aéroports… Dans ce cas je reprogrammerais mon voyage pour novembre, le Japon est superbe aussi à l’automne.
  2. Décider de maintenir mon voyage, prendre le risque de passer à côté de certaines choses, ou me rendre compte que finalement cela ne change pas grand chose. Mais si je suis déçue j’aurais engagé un budget d’environ 3000€, cela fait cher pour avoir des regrets :-/

D’après ce que je lis des personnes étant sur place, les avis sont mitigés. Certaines personnes déconseillent de venir dans ces conditions surtout pour un premier voyage au Japon. D’autres trouvent que c’est le moment idéal car comme habituellement 80% des touristes sont chinois, les sites touristiques sont déserts. Ce serait donc une occasion incroyable de voir les incontournables de ce pays, sans la masse de touristes habituelle. Ce qui est sur c’est que si davantage de sites ferment et/ou que les transports sont touchés, il faudra annuler. On se laisse une semaine de réflexion. Je dis « On » car pour ceux qui ne le savent pas je pars avec ma meilleure amie. Mais elle n’est pas concernée de la même façon car elle ne part pas de France avec moi, elle vit actuellement en Australie.

Pour ceux qui seraient dans le même cas que moi…

Si vous êtes dans le même cas que moi, avec un départ pour le Japon en mars ou avril, n’hésitez pas à me faire part de votre avis, vos témoignages ou vos questions en commentaire surtout ! Vous pouvez également trouver pas mal d’infos sur la page Facebook : Infos Locales au Japon , mais aussi sur le groupe Facebook Un Gaijin au Japon- La Communauté. Je follow également plusieurs influenceuses sur Instagram qui vivent au Japon ou qui viennent de commencer leur voyage là-bas : Bunny Tokyo, Virginie Grossat, France Japon.

Au final, je garde espoir et j’essaye de ne pas baisser les bras, j’ai du mal à vraiment me mettre à fond dans les derniers préparatifs car si je devais annuler… mais je préfère rester positive et me dire que de toute façon cela va s’arranger, je vais y aller et puis j’y retournerai plein de fois de toute façon 😀

Alors croisez les doigts pour moi mes p’tits moelleux :-*

Sayonara !

Fuji-San c’est ainsi que l’on peut appeler le Mont-Fuji !

Les bonnes adresses de Neko-line à Orléans !

Ou comment passer un weekend gourmand dans la jolie ville d’Orléans…

Ravie de vous retrouver pour partager avec vous mes expériences culinaires orléanaises !

J’avais envie de refaire un article dans ce style, comme je l’ai déjà fait pour un weekend à Paris. Vous pouvez déjà trouver sur mon insta la plupart de mes excursions culinaires dans différents coins de France. Mais un article permet de centraliser un peu plus les infos. Comme ça, si vous vivez vers Orléans ou si vous prévoyez d’y faire un tour prochainement, vous trouverez ici de quoi vous régaler durant votre séjour !  (oui c’est un peu le principe d’un guide et non ça n’est pas moi qui ai inventé le concept, je sais…^^)

Une fois n’est pas coutume, j’étais avec mon groupe d’amie surnommé Les Couilles ! enfin du moins 4 couilles sur 5. Et comme vous l’avez sans doute compris, on kiffe un peu beaucoup…la bouffe ! hihi. Donc c’est vrai que lorsque l’on se retrouve on aime bien manger un peu tout le temps et plutôt des trucs bons tant qu’à faire ! Parfois (à chaque fois) ce sujet vient même sur la table avant le début du weekend. c’est aussi un élément qui peut conditionner notre planning du weekend. Par exemple, si l’on prévoit de faire un brunch. Il faut du temps et parfois il faut réserver etc… Breeef, vous l’aurez compris nous sommes (un peu ?) des ventres sur pattes.

Donc déjà pour Orléans on avait bien envie de se faire un petit brunch. On a calé ça le dimanche mais non sans mal, parce que de mémoire il n’y en a pas tant que ça et puis on s’y est pris un peu tard pour la réservation. Mais avant cela, dès le samedi, notre hôte Alicouille, avait prévu une petite escale à une adresse plutôt sucrée.

Lire la suite

I’m back !

Ou comment j’ai décidé de reprendre l’écriture sur mon blog après de nombreux mois sans un seul article…

Neuanfang - Konzept

J’ai écrit mon dernier article le 12 octobre 2018… mon dieu ça me parait être il y a un siècle. Rien qu’en repensant à tout ce qui a pu se passer depuis, j’en ai le tournis !

Pour rappel, le 12 octobre 2018, je vivais en région parisienne depuis 6 ans. Je partageais  le même appartement depuis 2015 avec mon copain et j’avais mis fin à la période d’essai de mon premier CDI en communication, après être tombée sur un escroc. J’étais donc au chômage depuis plusieurs semaines.

Aujourd’hui, je vis en Charente et ce depuis le 03 décembre 2018, soit bientôt 6 mois. Je vis chez ma maman et mon beau-père pour le moment mais ça devrait vite évoluer. Oui, parce que j’ai signé un CDI en tant que Chargée de Communication dans une entreprise en pleine croissance !

Mais à vrai dire je suis très bien comme ça pour le moment. Il n’y a rien de mieux que d’être entouré par la famille. Ce nouveau départ est une bonne chose même si prendre une telle décision est compliqué. Comme je le dis souvent ce sont les meilleures décisions qui sont les plus dures à prendre. Depuis que je suis partie de Paris tout ne s’est pas passé comme prévu, mais il y a eu beaucoup de bonnes choses. Il y a eu également des choses très difficiles, des changements de plans, un nouveau départ même sur certains points qui n’étaient pas prévu… C’est ainsi…

Lire la suite

Umami Matcha Café : Le royaume du matcha !

Ou comment découvrir le matcha sous toutes ses coutures…

Me connaissant ou me suivant sur Insta vous connaissez forcément

 

  mon amour du matcha ! J’en parle d’ailleurs dans mon article sur l’une de mes adresses favorites à Paris : Aki ! 

Cependant, aujourd’hui je voulais vous parler d’un autre palais où le matcha règne en maître, toujours sur Paris, un palais parfait pour vous faire découvrir des pâtisseries et boissons à la belle robe verte : Le Umami Matcha café. 

Lire la suite

Les aventures de Neko-Line…

Ou comment se retrouver à la case départ en cette rentrée 2018 !

himalaya

Ahhh mes p’tits moelleux…. Ça faisait un moment que je n’avais pas couché les mots sur mon clavier pour partager un bout de ma vie, de mon expérience ou de mon vécu avec vous… Et bien cela n’a que trop duré… I’m back baby !

Le titre vend un peu (trop?) du rêve, « les aventure de Neko-Line » et pourtant non, je n’ai pas fait une traversée du désert à dos de chameau, je n’ai pas escaladé un des plus hauts sommets du monde, je n’ai rien fait d’aussi incroyable, à vrai dire je n’ai même pas voyagé du tout ( Angoulême ça compte ?! ^^).

les aventures de vivi hawaii

Montage réalisé en BTS par mes potes intitulé « les aventures de Vivi » (un de mes surnoms)… je vous laisse admirer !

Mais pourtant ces derniers temps ma vie a été mouvementée Lire la suite

Bienvenu dans mon quotidien de Communicante ^^

Ou comment répondre à une question que l’on me pose hyper souvent :  » mais en fait ton boulot consiste en quoi ?? »…

chargée de com

Alors déjà je voudrais vous prévenir que je ne vais pas vous détailler mission par mission ce que je fais au quotidien, bonjour l’ennui sinon… Je ne parlerai également qu’en mon nom, mon quotidien n’est pas forcément celui de tous les communicants, mon ressenti n’est pas celui de tous les professionnels de ce domaine etc…

Alors aujourd’hui je suis Chargée de Communication ou Chef de projet communication. Je préfère l’appellation Chargée de Com plutôt que Chef de projet car je trouve que ce deuxième intitulé ne veut absolument rien dire et qu’il peut-être utilisé à toutes les sauces. Mais bon dans le monde du travail il est mieux vu parait-il car il implique une dimension plus « globale ».

Mais trêve de blabla sur les intitulés, je fais de la com’ quoi !

Mais voilà le truc c’est que « La Com » ça veut dire beaucoup de choses. On peut être graphiste et faire de la com, on peut-être webmaster et faire de la com, on peut-être community manager, webmarketer, chargé de com, dans l’événementiel, attaché de presse etc… Tous ces métiers font partie de ce même domaine.

En fait si on repart de la base, la Communication c’est un ensemble d’outils qui permettent de faire passer un message à destination d’une cible. Voilà voilà avec ça on est bien avancé.

C’est pour cela que les gens ont souvent du mal à cerner en quoi consiste mon métier et surtout quelles sont réellement mes missions quotidiennes. Lire la suite

Dochilak, ma dernière découverte Coréenne

ou comment tester le bento coréen !

20180627_191703

A la fin du mois de juin mon amie Delphine qui vit en Allemagne, rencontrée il y a plusieurs années maintenant alors que j’étais Agent d’Escale SNCF le temps d’un été à Cannes, était de passage à Paris. Elle a pu se libérer pour me voir et comme souvent lorsque nous nous voyons, cela se passe autour d’un repas aux consonances asiatiques.

20180627_192856

Souvenirs Japonais rapportés par Delphine ^^

Nous nous sommes souvent vus chez Aki Café ou Boulangerie, pour un goûter ou un petit-déjeuner. Mais cette fois c’est Delphine qui a choisi une adresse que je ne connaissais pas d’ailleurs et c’est tant mieux.

Il faut dire que ma pote avait bien envie de cuisine coréenne pour lutter contre sa déprime « retour en France » suite à un super voyage en Corée du sud justement et au Japon ! L’année précédente elle a réalisé un rêve que nous avons en commun : partir au Japon. Elle en a profité pour s’arrêter quelques jours en Corée du sud. Finalement même si elle a beaucoup aimé le Japon, elle a eu un véritable coup de foudre pour son voisin, le pays du matin calme.

Donc ( revenons à nos moutons ^^) nous nous sommes retrouvées à Dochilak Opéra (il y en a plusieurs). je vous conseille de faire comme nous et de réserver car même en arrivant à 19h/19h30 il y a avait du monde et le restaurant n’a cessé de se remplir au fil de la soirée.

Dès le premier coup d’oeil, j’ai déjà validé une chose : la déco ! J’ai adoré les couleurs : bleu et noir, le mobilier asiatique, la vaisselle etc…bref le décor est planté pour déguster un bon repas coréen. Lire la suite

Mon expérience : télétravail VS bureau

Ou comment j’ai testé les deux et pourquoi il y a certaines erreurs à ne pas faire !

Working at home

Si vous avez lu les articles précédents de mon blog comme  » Je change de vie pro…encore! » ou « Vis ma vie d’autoentrepreneur » vous savez donc que j’ai travaillé aussi bien à mon compte, chez moi, qu’en entreprise, dans un bureau lambda.

C’est vrai que dans la vie de tous les jours, on croise sans doute plus de gens qui travaillent en bureau même si les codes tendent à changer : télétravail (à domicile), espace de coworking, flex-office etc…

Mais en France comme pour beaucoup de choses, on a du mal avec ces changements, les patrons sont parfois frileux, les salariés ont peur de demander ou de sauter le pas.

Du coup, quand tu annonces au gens que tu travailles à ton compte et de chez toi il y a 2 types de réactions. Ceux qui te disent « ohlala la chance, j’aimerais trop ! » et ceux qui te disent « oulah moi je ne pourrais pas, je n’aimerais pas du tout ».

teletravail

Souvent les plus réticents ont peur soit de la solitude soit de manquer d’auto-discipline. et les plus convaincus voient l’intérêt de ne plus prendre les transports, d’être dans le calme et de faire un break avec le monde de l’entreprise comme on le connait.

Et dans toutes ces réactions il y a du vrai des 2 côtés !

Lire la suite

Tout sur mon amour du Japon !

…Ou comment j’ai rencontré cette culture et ce qui m’a fait craquer !

iStock-547227226_JAPON_MontFuji

Le Japon est en ce moment plutôt à la mode. Je vois beaucoup de personnes dans mon entourage qui choisissent cette destination pour leurs vacances et je ne compte plus les influenceurs(ceuses) qui ont partagé avec nous le Japon à travers leurs stories.

J’ai remarqué en discutant avec les gens que c’est soit un pays qui attire vraiment soit qui repousse totalement. C’est vrai que la culture japonaise est assez unique et particulière. Elle peut attiser la curiosité ou faire peur.

Mais en ce qui me concerne, pour découvrir comment mon amour de ce pays est né, il faut revenir bien des années en arrière : Lire la suite

Découvrez un petit bout de Youtube !

Ou comment j’ai testé le Youtube space dans le 9e et surtout pourquoi certaines choses m’ont déplu !

20180514_183705.jpg

Vous le savez j’aime participer à des événements où l’on aborde des sujets actuels, avec des blogueuses, des personnalités du web, surtout quand ce sont des sujets qui me touchent, me passionnent ou pour lesquels j’ai un fort intérêt.

J’aime parce que j’y apprends toujours beaucoup de choses, étant dans la communication il est toujours bien de connaître la blogosphère, savoir ce qui s’y passe et connaître les tendances sur les réseaux etc… Et le bonus c’est de pouvoir rencontrer, échanger avec des influenceurs(ceuses) que je follow à la base sur ces mêmes réseaux.

Du coup c’est dans cette optique que j’ai voulu faire partie du public d’une conférence qui se tenait chez Youtube et qui s’intitule #ellesfontyoutube. Une initiative visant à mettre en avant le parcours de femmes qui réussissent sur cette plateforme. Pourquoi des femmes ? Lire la suite