Découvrez un petit bout de Youtube !

Ou comment j’ai testé le Youtube space dans le 9e et surtout pourquoi certaines choses m’ont déplu !

20180514_183705.jpg

Vous le savez j’aime participer à des événements où l’on aborde des sujets actuels, avec des blogueuses, des personnalités du web, surtout quand ce sont des sujets qui me touchent, me passionnent ou pour lesquels j’ai un fort intérêt.

J’aime parce que j’y apprends toujours beaucoup de choses, étant dans la communication il est toujours bien de connaître la blogosphère, savoir ce qui s’y passe et connaître les tendances sur les réseaux etc… Et le bonus c’est de pouvoir rencontrer, échanger avec des influenceurs(ceuses) que je follow à la base sur ces mêmes réseaux.

Du coup c’est dans cette optique que j’ai voulu faire partie du public d’une conférence qui se tenait chez Youtube et qui s’intitule #ellesfontyoutube. Une initiative visant à mettre en avant le parcours de femmes qui réussissent sur cette plateforme. Pourquoi des femmes ? Lire la suite

Vis ma vie d’autoentrepreneur

Ou comment je me suis lancée et pourquoi c’est un vrai combat !

J’avais envie de vous faire part de mon expérience en tant qu’autoentrepreneur ou freelance. J’ai ce statut depuis décembre 2014, mais durant ces 4 dernières années je n’ai pas toujours travaillé à mon compte. Et oui car quand on devient son propre chef il y a du positif mais aussi du négatif, voici mon témoignage

tasse like a boss

Tout d’abord pour ceux qui ne le savent pas, je fais de la communication. J’ai suivi une formation plutôt généraliste qui m’a formée aussi bien à l’événementiel, aux relations presse & à la com écrite, aux bases en PAO (indesign, photoshop, montage), au marketing, bref à la mise en place d’une stratégie de communication dans sa globalité.

Il faut savoir que la com c’est un milieu très concurrentiel que ce soit à son compte ou même en entreprise. Il y a beaucoup de candidats pour beaucoup moins de postes…

Du coup fin 2014, alors que j’occupais un poste bien pourri dans lequel je ne m’épanouissait pas du tout, j’ai décidé de proposer à un ami qui terminait un CDD et qui n’avait aucune piste pour la suite, de nous lancer ensemble dans l’entrepreneuriat et il a accepté.

Je trouvais que nos profils étaient plutôt complémentaires, moi plutôt stratégie et communication écrite, lui plus spécialisé en graphisme & webdesign… Parfait pour se lancer dès début 2015 ! Nous avions donc 1 objectif : se faire de l’expérience ! Si notre petite affaire fonctionnait tant mieux si elle ne fonctionnait pas tant pis, nous aurions au moins un peu plus d’expérience pour aller toquer à la porte des employeurs. Nous avons donc lancé Com’Êtes !  Lire la suite

J’ai organisé ma première « Baby Shower » !

Ou comment concocter un doux moment pour une femme qui va très bientôt vivre…un accouchement !

20180225_152444

On grandit, le temps passe, on devient adulte alors qu’on se sentait juste sortir de l’enfance et un beau jour votre grande sœur vous annonce…qu’elle est enceinte !

Bon pour resituer le contexte, il faut savoir que depuis mon enfance et ce jusqu’à un âge plus avancé je déclarais à qui voulait l’entendre que je ne voulais pas d’enfant. Je trouvais que les cris, les pleurs, les caprices, que la demande permanente d’attention et ce durant des années, n’étaient pas des choses que j’aurais envie de connaître un jour… et je ne voyais que ces points là. Mon point de vue a changé, au fur et à mesure que « grandir » a commencé à devenir « mûrir » et surtout depuis que j’ai rencontré celui que j’appelle mon Dragon. Mais je trouve toujours cela très inquiétant de s’engager sur un si long terme. Même si je suis persuadée que c’est un bonheur immense que de mettre un enfant au monde, bonheur que j’ai moi-même envie de connaître, je ne peux m’empêcher d’avoir un sentiment d’emprisonnement en pensant au fait d’être lié à un petit être humain pendant des années et même toute une vie. Aujourd’hui avec mon compagnon on peut se dire « allez on plaque tout on se casse » ou encore « on réalise ce projet tant pis si on risque d’être hyper raide niveau argent ». Je me sens libre. Avec un enfant tout cela me semble compliqué voire impossible, irresponsable. J’emploie des mots forts comme « emprisonnement », ne soyez pas choqués je pense que vous saisissez ce que j’entends par là. Au fond je sais que je veux moi-même vivre cette aventure…mais pas aujourd’hui ! ^^

Donc quand ma sœur, Marine, m’a annoncé qu’elle me voulait comme marraine alors qu’elle savait tout cela, j’ai été doublement touchée. Quoiqu’il arrive je deviens tante mais le symbole de la marraine est encore plus particulier. A la base les parrains et marraines sont là pour élever les enfants dans le cas où les parents ne pourraient plus le faire.

Cela signifie donc que même si je ne suis pas la femme qui a le sens de la maternité le plus aiguisé, ma sister kawaii (son surnom) voit en moi une femme sur qui l’on peut compter, prête à faire ce qu’il faut quand c’est nécessaire !

Me voilà alors future tante & marraine inch’allah ! Et donc en pôle position pour organiser la baby shower de ma frangine… 😀

20180225_151622

Lire la suite

Je vous invite chez Facebook & Instagram…

A travers cet article je vous fais découvrir les locaux de Facebook et l’événement #fieredemoncorps !

Le 15 février avait lieu à Paris, dans les locaux de Facebook un événement sur le thème du Body Positive organisé par ELLE et Instagram.
Et devinez qui s’est incrusté pour prendre quelques photos et vous raconter ça ?! (c’est qui ? c’est qui ? c’est Neko-Line – c’est qui ? c’est qui ? C’est Neko-Line ! … bon ok j’arrête) ^^

Tout a commencé à 18h, alors que j’arrive à l’adresse indiquée sur l’invitation dans le 2e arrondissement. A première vue ? de vrai locaux d’une grosse boite parisienne, avec un super grand hall qui en met plein la vue dans un style épuré donc qui lui donne l’air encore plus grand.

Après un peu d’attente nous montons direction l’étage Facebook afin de rejoindre la salle. là le paysage commence à avoir davantage l’allure à laquelle je m’attendais pour une boite comme Facebook. J’observe les gens autour de moi, les salariés, ils ont l’air plutôt normal en fait.
Oui parce que je vous avoue que j’avais en tête une idée des salariés plutôt jeunes, avec des styles peut-être plus originaux que d’habitude parce que oui chez Facebook on est open etc. Mais ça c’était MA vision des choses…
en réalité ce sont des salariés parisiens rien de plus normaux, de tous les âges et dans un style assez classique. Mais les locaux semblent agréables !

Lire la suite